Thierry Sudan : Psychopraticien, Maitre praticien en Hypnose, Energéticien - Pole bien-être, 99 rue Gautier, 17100 SAINTES - 05.86.23.00.51.
Mécanisme de survie: Domination / soumission

Mécanisme de survie: Domination / soumission

Dans la vie, nous pouvons parfois rencontrer des expériences qui vont nous faire conclure, en tant qu’enfant, qu’il vaut mieux dominer ou se soumettre que d’être Soi. Que ce soit dans les problématique harcèlement ou dans les environnement familiaux divers et varier. En tant qu’adulte, en cherchant à déconstruire ces structures inconsciente afin d’être plus vrai. On peut être amener à ne faire que les valider en rentrant en lien avec les autres jusqu’à temps que soit la prise de conscience se passe chez nous, soit nous nous trouvons devant quelqu’un qui le perçois et, de fait, ne va pas rentrer dans ce qui se répète.

Par ou commencer ?

En allant doucement, les événements à l’origine d’un comportement qui vous dessers aujourd’hui peuvent être abordé de différentes manières.

La douceur

Plus vous serez doux avec vous même, plus vous essayerez de vous aimer sur le fait que tout ceci vous a servi pour votre vie à un moment, plus vous vous permettrez de le faire évoluer en douceur et plus facilement.

En hypnose, aller à l’origine de ces comportements

Avec l’hypnose nous pouvons aller à l’origine de l’événement et avoir plus en conscience peu donner des indices. Attention à ne pas vouloir nourrir votre tête dans un état de survie. Penser à faire de votre mieux et avancer au mieux pour vous.

Les Parts de vous à l’oeuvre: La soumission

Dans la structure de domination / soumission, certaines parts qui sont à l’oeuvre donne, en amont, notre pouvoir à l’autre: où aller, que faire, comment faire. Et quand on a conscience, dans la scène, on peut se mettre à hurler sur l’état de domination dans lequel on se retrouve à ne trouver devant nous quelqu’un de toujours insatisfait, si nous cherchons à lui faire plaisir selon nos critères.

Reprendre conscience de nos blessures qui nous ont amener, parfois dans un dénie de Soi complet, permet, en évacuant les émotions et en mettant à jour. De vivre peut-être les même scènes, mais différemment. En changeant de regards. C’est un bon début de ne plus avoir les mêmes réactions.


Les Parts de vous à l’oeuvre: la domination

Parfois décider est la seul chose qui vous a permis de sortir de la ou vous en étiez, et aujourd’hui, en survie, vous souhaitez par dessus tout décidez sur tout, vous prenez votre place mais au détriment des autres. Comme cela est fait en survie, il y a pas d’échange, pas de demande, pas d’opinions, juste un chemin net qui se trace devant vous: décider et avancer. Les autres autour peuvent se sentir écraser, pas écouter, etc.

Les énergies en présence

Certaines énergies en présence peuvent être fortement négative pour vous dans la perceptions que vous avez d’elle. Ne pas se laisser destabiliser par cela, il s’agit juste d’un regard qui peut être le résultat du ressentiement lié au fait d’être amené là ou vous ne vouliez pas aller par les autres, les situations et qui active votre mécanisme de survie en domination ou en soumission. Fluidifier l’expérience vous permettra de contacter les blessures à l’origine et d’enfin passer à autres choses.

Sortir de la survie

Dans un premier temps, je vous propose d’aller chercher votre mécanisme de survie, qui suivant les situations, vous met dans des situations inconfortables.

Ressentir votre corps, porter votre attention sur votre corps le plus possible, vos sensations corporelles. Les pratiques des arts martiaux vous ramène cette conscience du corps et de vos limites par exemple.

Ensuite, grâce à l’IFS et l’IR par exemple, nous pouvons laisser remonter et peut-être sentir les parts de vous qui donne le pouvoir aux autres. Ca peut être lié à votre construction en temps qu’adolescent, votre construction lors des étapes charnières de construction de la sexualité et de l’ouverture aux autres dans la recherche de ce qui vous plait vraiment.

Et après

Peut importe l’outils utiliser, bon chemin vers vous même, en privilégiant vos sensations corporelles et la douceur pour dépasser aux mieux des constructions souvent là depuis la tendre enfance. 🙂

Et après, comme la fin est le début d’autre chose, qu’est ce qui s’ouvre à vous maintenant ?!

Laisser un commentaire

Fermer le menu