Thierry Sudan - Pole bien-être, 99 rue Gautier, 17100 SAINTES - 05.86.23.00.51.

Prendre conscience de sa valeur

Dans notre vie, nous pouvons ne pas avoir été éduqué en prenant conscience de notre valeur. Pour certains cela peut être dur de se valoriser, sans être dans une recherche de valorisation égotique ou de demande de reconnaissance, juste être là et être vrai avec soi. Je vous propose ici de commencer à prendre conscience de ce que vous apporter.

Journal du 06 Juin 2019

Dès le plus jeune age, à l’école, la valeur était dicté par ce que je donnais à la maîtresse, si c’était juste ou pas pour elle. J’ai commencé à chercher à partir de là à me faire valider par l’extérieur, par un regard. Les années qui ont suivi, ce n’était plus la maîtresse, mais le professeur, les parents, l’ami qui passait par là, ou le manager/directeur suivant les postes occupés, enfin il y a eu la validation scientifique, ce qui a été pour moi le regard qui valide ce que je m’étais en place. Je n’étais toujours pas sur moi, Je ne me validais pas. Une autorité extérieur validait avec des procéder plus ou moins élaboré ce que je devais ou non écrire/dessiner/partager. je restais irrémédiablement bloqué avec le système créer à la maternelle ou je ne savais pas me valider moi-même. Comment sans se valider je pouvais avoir conscience de la valeur que je pouvais donner. Cette valeur ne dépendait que, pour moi, des exigences de ceux qui était en face, et non des miennes.

Démonter ce que j’avais compris du système, de ce que l’on m’avais donné. Je me croyais autonome alors en fait j’étais complètement dépendant du regard des autres. ils dictaient ce qui était ou pas autorisé à partager. Et là je ne vous parle pas de code d’éthique ou autre, non juste un saboteur interne qui quand ça ne respectait pas tout ses critères, je me censurais. Ce qui était bien, c’est que je le faisais tout seul, je n’avais besoin de personne pour cela.

Une fois le système démonté chez moi ; et il m’a fallu un certain temps: des expériences et pleins de remise en questions, je commençais à ressentir que ma valeur revenait naturellement, que je savais ce que j’avais à partager et que je pouvais le partager sans crainte. Sinon ce système rajoutait des peurs et du danger. pour que je me sente en sécurité par cette validation externe. Alors que en fait, c’était l’insécurité généré qui me faisait me pousser à être valider.

Après, j’ai commencé à lister toutes les choses que j’avais faites et ce que j’en pensais, je n’ai pas demandé aux autres, juste à moi. si j’étais content de moi ou si je pensais que j’aurais pu faire mieux. J’essaye là d’être le plus juste avec moi sans être cassant ou dévalorisant.

J’essaye ici de tout construire à partir de moi pour moi avec mes besoins, envies, exigences, attentes, objectifs, à moi.

Laisser un commentaire

Fermer le menu